retaper un fauteuil en 12 étapes

27 Sep

fauteuil-vintage-les-madeleines-de-mylene

J’ai récupéré ces 2 vieux fauteuils de mes grands-parents. En plus d’être affreux, ils étaient totalement à refaire, la mousse de l’assise et des dossiers ayant durci et tombant en miettes.

fauteuils-retro-annees50

Contre l’avis de tous, je les ai conservés des années, refusant de les abandonner aux encombrants. J’ai toujours senti qu’ils avaient du potentiel et que j’en tirerais quelque chose un jour. La structure est réglable, si bien qu’on peut les utiliser en fauteuil haut ou au ras du sol, en relax, ce qui les rend très originaux. Je n’avais jamais vu de fauteuils comme ceux-là et je n’avais aucun mal à les imaginer chez moi, refaits, chics et tout pimpants. Ils traînaient donc, jusqu’au jour où j’ai entendu parler d’un stage de réfection de fauteuils, dispensé par une tapissière professionnelle. 1 semaine à raison de 8h/jour. J’étais dispo. L’occasion était trop belle pour que je passe à côté !  Découvrez toutes les étapes de leur transformation.

La préparation du fauteuil

1/ Le dégarnissage du fauteuil

On démonte tout. On enlève le magnifique velours vert et on décapitonne le dossier et l’assise en enlevant toutes les attaches [et les agrafes qui les maintiennent].

dossier-fauteuil-retro-capitonne-les-madeleines-de-mylene decapitonnage-fauteuil-retro-les-madeleines-de-mylene agrafes-fauteuil-capitonne-les-madeleines-de-mylene

On retourne et on enlève le tissu côté face, qui n’est plus maintenu par les boutons. On enlève la mousse et on gratte la colle.

mousse-refection-fauteuil-lesmadeleinesdemylene fauteuil-garnissage-mousse-les-madeleines-de-mylene grattage-de-mousse-refection-fauteuil-les-madeleines-de-mylene

On répare les parties cassées à la pâte à bois, on laisse sécher.

reparer-une-assise-fauteuil-les-madeleines-de-mylene reparation-fauteuil-pate-a-bois-les-madeleines-de-mylene

2/ Le ponçage

Bah… on ponce ! Grossièrement, au papier émeri, les parties destinées à être tapissées. Et minutieusement, à la ponceuse, la structure. Mais attention, si cette partie paraît simple, elle est très mais alors trèèèès longue ! Si vous connaissez quelqu’un qui peut vous décaper un meuble par sablage [ponçage par jet de sable à très haute pression], c’est l’idéal.

poncage-dossier-assise-fauteuil-les-madeleines-de-mylene poncage-fauteuil-relax-annees-50-les-madeleines-de-mylene

3/ La pose de la toile forte

On mesure la largeur et la longueur des éléments à rembourrer [assise, dossier et accoudoirs] auxquelles on ajoute 2 cm environ. On note les mesures sur un papier car on en aura de nouveau besoin par la suite. On coupe aux dimensions des rectangles de toile forte, qu’on positionne sur chaque élément [côté rembourrage].

refection-fauteuil-les-madeleines-de-mylene tapissage-toile-forte-fauteuil-les-madeleines-de-mylene premiere-couche-toile-forte-retapisser-un-fautueil-lesmadeleinesdemylene

On maintient la toile forte grâce à des pointes, qu’on enfonce le moins possible pour ne pas fragiliser les structures en bois. Une pointe au milieu de chaque côté, puis dans chaque angle. Un peu plus si l’élément à recouvrir est grand. On découpe le surplus de toile forte en prenant soin de laisser dépasser environ 1 cm.

4pointes-a-tapisser-fauteuil-lesmadeleinesdemylene toile-refection-fauteuil-les-madeleines-de-mylene pose-toile-forte-les-madeleines-de-mylene

On enlève une pointe, on replie les bords de la toile forte vers l’intérieur, à 0,5 cm du bord environ, on tend et on remet la pointe. On recommence, pointe après pointe, jusqu’à ce que l’ensemble de la toile forte soit tendue et ourlée.

repli-toile-forte-fauteuil-lesmadeleinesdemylene premiere-toile-fautueil-les-madeleines-de-mylene pointe-toile-fauteuil-lesmadeleinesdemylene

On ajoute des pointes à intervalles réguliers, afin que la toile forte soit bien maintenue.

toile-forte-dossier-fauteuil-lesmadeleinesdemylene preparation-rembourrage-fauteuil-les-madeleines-de-mylene

On agrafe les bords de la toile [l’agrafeuse à air comprimé… ma nouvelle passion dans la vie !] pour remplacer les pointes. Pour cela, on procède [toujours] symétriquement, afin que la toile forte ne bouge ni ne se relâche : les milieux des côtés, les angles puis entre les deux, et ainsi de suite. Les agrafes doivent quasiment se toucher.

agrafe-toile-forte-refection-fauteuil-lesamdeleinesdemylene agrafage-toile-forte-les-madeleines-de-mylene

Le rembourrage du fauteuil

4/ La pose de la mousse

On pose les éléments à rembourrer sur les plaques de mousse et on dessine grossièrement les contours au feutre, en veillant à ne pas prendre les mesure trop ras. Puis on découpe les formes dans la mousse à l’aide d’un cutter.

dimensions-mousse-rembourrage-fauteuil-lesmadeleinesdemylene decoupe-mousse-rembourrage-fauteuil-lesmadeleinesdemylene

On positionne la mousse sur les élément et on agrafe [ouais !!!] !

pose-mousse-accoudoirs-fauteuil-lesmadeleinesdemylene pose-mousse-rembourrage-fauteuil-les-madeleines-de-mylene rembourrage-mousse-fauteuil-les-madeleines-de-mylene

5/ La pose de la toile blanche

On reprend les mesures que l’on a utilisées pour la toile forte et on découpe les mêmes rectangles dans de la toile blanche [soit l’assise, le dossier et les deux accoudoirs].

mesure-toile-blanche-refection-fauteuil-vintage-lesmadeleinesdemylene decoupe-toile-blanche-garnissage-fauteuil-les-madeleines-de-mylene

On positionne la toile blanche sur la mousse. On tend bien, on maintient avec des pointes. Et on retend à fond en remplaçant les pointes par des agrafes. C’est là que ça commence à devenir un peu physique. Et ça n’est que le début…

pose-toile-blanche-garnissage-fauteuil-lesmadeleinesdemylene pose-toile-blanche-assise-refection-fautueil-lesmadeleinesdemylene toile-blanche-sur-mousse-refection-fauteuil-lesmadeleinesdemylene

6/ La pose de la ouate

Cette étape n’est pas obligatoire, mais forcément conseillée tout de même, pour parfaire la forme du rembourrage et ajouter un peu de douceur et de moelleux avant la pose du tissu d’ameublement : c’est l’ajout d’une petite couche de ouate de coton sur la toile blanche. Pour ce faire, il suffit de découper des rectangles de ouate en réutilisant nos dimensions de toile forte et de toile blanche [toujours les mêmes !], de positionner la ouate sur la toile blanche et d’agrafer grossièrement [quelques agrafes aux points stratégiques suffisent].

decoupe-ouate-refection-fauteuil-les-madeleines-de-mylene ouate-accoudoir-fauteuil-vintage-les-madeleines-de-mylene pose-ouate-sur-toile-blanche-refection-fauteuil-lesmadeleinesdemylene

Le tapissage du fauteuil

7/ Les mesures et la découpe du tissu

Avant de poser le tissu d’ameublement, il s’agit de ne pas se tromper dans les dimensions et le patron. Un peu de concentration, c’est bientôt fini ! On commence par étaler son tissu sur une grande surface plane [à l’envers pour pouvoir marquer les découpes sans que cela ne se voie]. On prend le temps de bien repérer le fil du tissu [et oui, le tissu a un sens et le rendu visuel ne sera pas le même selon qu’on choisit de le mettre vertical ou horizontal]. On prend les mesures des éléments à couvrir en ajoutant au moins 2 cm de chaque côté.

tissu-ameublement-refection-fauteuil-lesmadeleinesdemylene mesurer-besoins-tissu-ameublement-refection-siege-lesmadeleinesdemylene

Puis on trace le patron à la craie [en respectant bien le sens du fil choisi].

patron-tissu-refection-fauteuil-vintage-lesmadeleinesdemylene patron-tissu-refection-fauteuil-les-madeleines-de-mylene

On découpe et on indique au dos de chaque pièce à quoi elle correspond [dossier dos, dossier face, accoudoir gauche, accoudoir droit, assise, etc.] et où se situe le bas et le haut [en fonction du fil du tissu, toujours].

decoupe-tissu-refection-fautueil-vintage-les-madeleines-de-mylene pose-tissu-ameublement-fauteuil-les-madeleines-de-mylene

8/ La pose du tissu d’ameublement

Il est enfin temps de poser le beau tissu d’ameublement ! L’étape la plus attendue, mais aussi la plus délicate [au sens difficile, hein, parce que c’est sport !]. C’est le moment où il s’agit d’être précis et de bien faire les choses. Il n’y aura plus de couches supplémentaires pour camoufler vos éventuels ratés [c’est pas pour vous mettre la pression…].

Afin de bien centrer le tissu sur les éléments [dossier, assise, etc.], on prend une pièce de tissu, on la plie en deux et on coupe l’extrémité du coin. On fait la même chose dans l’autre sens afin que la pièce dépliée ait 4 petites encoches, indiquant le centre de chaque côté.

pose-tissu-fauteuil-vintage-les-madeleines-de-mylene pose-tissu-vintage-refection-fauteuil-les-madeleines-de-mylene astuces-centrer-tissu-ameublement-refection-fauteuil-lesmadeleinesdemylene

On prend les éléments du fauteuil à recouvrir et on indique au crayon le centre de chaque côté. On positionnera le tissu de sorte que les encoches soient à la hauteur de ces marques. On sera alors sûr que le tissu est bien centré et que le fil [ou les motifs s’il y en a] sont bien droits. Puis on tend bien le tissu et on met des pointes, en commençant par les encoches. Puis les angles.

 

marquer-centre-siege-refection-fauteuil-les-madeleines-de-mylene refection-fauteuil-vintage-tissu-70-lesmadeleinesdemylene pointe-tissu-refectin-fauteuil-les-madeleines-de-mylene

On ajoute quelques pointes à intervalles réguliers, en tendant bien le tissu à chaque fois.

Puis on recommence, encore et encore, jusqu’à ce que le tissu soit tendu au maximum. Et ça devient de plus en plus physique ! On enlève une pointe, on retend le tissu le plus possible en tirant dessus et on replace la pointe pour le maintenir. On fait la même chose du côté opposé [il faut travailler en symétrie pour que le tissu reste droit et tendu de manière homogène]. On gagne quelques centimètres d’abord, puis quelques millimètres, à chaque pointe replacée. On ajoute des pointes au fur et à mesure. On continue jusqu’à ce qu’on ne parvienne plus du tout à gagner de millimètres.

transformation-fauteuil-diy-les-madeleines-de-mylene pointes-maintien-tissu-refectino-fauteuil-lesmadeleinesdemylene tendre-tissu-ameublement-refection-assise-les-madeleines-de-mylene

Un soin tout particulier doit être apporté aux arrondis, [comme ci-dessous aux accoudoirs] afin que les plis soient le moins visibles possible sur la face visible. Enfin, bien penser à marquer les endroits où il y aura des vis à visser [ci-dessous à l’aide d’houzeaux – épingles de tapissier], car il faudra prévoir de trouer le tissu pour les laisser passer lors du montage du fauteuil !

refection-accoudoirs-les-madelines-de-mylene refection-fauteuil-vintage-diy-les-madeleines-de-mylene

Puis on remplace chaque pointe par une agrafe ! Et on ajoute des agrafes dans les intervalles [à la fin, elles se touchent quasiment], afin que le tissu soit bien fixé et ne se détende plus.

On coupe le surplus de tissu et de ouate.

agrafer-tissu-sous-l-assise-les-madeleines-de-mylene couper-surplus-tissu-refection-fauteuil-les-madeleines-de-mylene

Et voilà ! [Pour ceux qui seraient en train de compter les éléments, je vous rappelle que j’ai retapé 2 fauteuils. Ce qui explique pourquoi vous pouvez compter 2 assises et 4 accoudoirs !]

pose-tissu-ameublement-refection-siege-lesmadeleinesdemylene refection-assise-fauteuil-les-madeleines-de-mylene refection-accoudoir-siege-les-madeleines-de-mylene

9/ Le garnissage du dossier

Maintenant que les parties les plus visibles du fauteuil sont terminées, il faut penser aux parties moins visibles, comme le dos du dossier et les dessous de l’assise et des accoudoirs.

Pour le dossier, on découpe un rectangle de ouate suffisamment grand pour le recouvrir tout le dos du dossier. On le positionne sur le dossier. On le maintient avec quelques pointes et on découpe ce qui dépasse pour ajuster la ouate. Si le dossier contient des attaches pour le montage sur la structure [comme ici], on perce bien sûr la ouate afin de les dégager.

refection-dossier-fauteuil-les-madeleines-de-mylene decoupe-ouate-dossier-fauteuil-retape-lesmadeleinesdemylene garnissage-ouate-dossier-fauteuil-les-madeleines-de-mylene

Puis on remplace les pointes par des agrafes.

retaper-un-fauteuil-vintage-les-madeleines-de-mylene pose-ouate-dossier-siege-les-madeleines-de-mylene

10/ La couture du dossier

On peut maintenant poser le tissu d’ameublement sur le dos du dossier et le coudre au tissu déjà posé côté face, afin de recouvrir entièrement le dossier.

Pour cela, on positionne le tissu sur la ouate, en prenant soin de faire les entailles nécessaires pour les laisser passer les systèmes d’attache s’il y en a. Puis on fait un ourlet en rentrant les bords du tissu vers l’intérieur et on maintient le tout avec des houzeaux. On veille à bien tendre le tissu tout au long de l’opération. Le dossier est désormais prêt à être cousu avec un fil bien solide, à l’aide d’une aiguille courbe, qui permet de réaliser des coutures invisibles.

couture-dossier-fauteuil-refection-lesmadeleinesdemylene couture-invisible-dossier-refectino-fauteuil-lesmadeleinesdemylene

11/ Les finitions : les dessous d’assise et d’accoudoirs

Cette dernière étape avant le montage du fauteuil sur sa structure est facultative mais permet d’avoir un meilleur rendu final. Afin de cacher les agrafes et le bois sous l’assise et les accoudoirs, on termine en posant un tissu de son choix [le plus plus sobre fait très bien l’affaire]. On pose, on maintient avec quelques pointes. On n’oublie pas de mettre des houzeaux pour marquer les pas de vis. On coupe le surplus.

tissu-finition-dessous-d-assise-refection-siege-lesmadeleinesdemylene finitions-dessous-accoudoirs-retaper-un-fauteuil-lesmadeleinesdemylene decoupe-dessous-d-assise-refection-fauteuil-lesamdeleinesdemylene

On fait l’ourlet à quelques centimètres du bord et on remet les pointes. On remplace enfin les pointes par des agrafes. On enlève les houzeaux et on marque le tissu à la craie pour indiquer les endroits où l’on va replacer les vis lors du montage.

dessous-d-assise-siege-retaper-un-fauteuil-lesmadeleinesdemylene agrafage-tissu-dessous-assise-siege-a-refaire-lesmadeleinesdemylene

12/ On remonte le fauteuil

Et voilà comment passer de ça :

fauteuils-retro-annees50

A ça :

fauteuil-retape-les-madeleines-de-mylene fauteuil-vintage-retapisse-les-madeleines-de-mylene

NB : Ca n’a pas l’air trop dur, comme ça, mais c’est un vrai métier, qui nécessite d’être bien encadré si c’est la première fois ! Je suis très contente d’avoir enfin trouvé le temps de partager cette expérience géniale avec vous. Cela m’a permis de me replonger dans chaque étape et d’être capable [j’espère] de refaire seule un fauteuil selon les mêmes techniques. Après, il faut savoir que chaque type de siège nécessite un savoir-faire et des techniques différentes. Aussi, ce tuto n’est pas forcément applicable à la réfection d’un modèle différent. Se renseigner auprès d’un tapissier.

Un énorme MERCI à Krystel, tapissière passionnée par son métier, qui transmet avec bonne humeur et patience son savoir-faire au gré de cours et de stages de réfection de sièges et de fauteuils près de Lyon.

Les Ateliers de Collonges
42 rue de Chavannes
Collonges-au-Mont-d’Or

Credit : m.mylene

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Une Réponse to “retaper un fauteuil en 12 étapes”

  1. Klervia 31 octobre 2015 à 12:06 #

    Merci!!
    Ca fait un moment que je cherche un tuto pour refaire le vieux fauteuil de la grand-mère de mon copain. Vous saviez que c’était des fauteuils spéciaux pour le gens qui avait mal au dos? On est trop bien assis dedans! Mais il est très vieux et très moche…
    Sinon vous connaissez le nom de ce type de fauteuil?
    Merci

    Klervia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :